Nouvelle

Jour noir pour le cyclisme - Lance Armstrong va être dépossédé de ses sept titres!

Version imprimable
Victoriaville

publié il y a 5 années 4 semaines

Sports

Jour noir pour le cyclisme - Lance Armstrong va être dépossédé de ses sept titres!

 

AGENCE FRANCE-PRESSE

Coup de tonnerre dans le monde du cyclisme, L'Américain Lance Armstrong va être dépossédé de ses sept titres de vainqueur du Tour de France et sera frappé d'une interdiction à vie de concourir, a déclaré hier soir l'agence anti-dopage américaine (USADA).

L'agence a pris cette décision après que le septuple vainqueur du Tour, de 1999 à 2005, eut annoncé l'abandon de son opposition aux poursuites lancées par l'USADA contre lui pour dopage.

Par conséquence, il accepte de facto une série de sanctions.

«Aujourd'hui, je tourne la page», a déclaré Armstrong sur son compte Twitter. «Il y a un moment dans la vie de chaque homme où il doit se dire: «Assez, c'est assez». Pour moi, ce moment, c'est maintenant», a-t-il ajouté dans un communiqué.

Armstrong continue néanmoins de qualifier l'enquête de l'USADA de «chasse aux sorcières inconstitutionnelle». Il ajoute qu'il «en a terminé avec ces absurdités». «Peu importe ce que dit Travis Tygart [directeur exécutif de l'USADA], il n'y a aucune preuve physique qui soutient ses allégations frivoles et haineuses. La seule preuve ici, ce sont les centaines de tests que j'ai réussis haut la main», souligne-t-il.

Sanctions

Travis Tygart a confirmé que l'agence anti-dopage infligera à Armstrong une suspension à vie du cyclisme et le dépouillera de ses sept titres au Tour de France.

«C'est un jour triste pour nous tous qui aimons le sport et nos héros-athlètes. Il s'agit d'un autre exemple crève-coeur de la façon dont la culture «gagner-à-tout-prix», si on la laisse sans surveillance, prendra le dessus sur la compétition juste, sécuritaire et honnête», a souligné Travis Tygart.

Système élaboré de dopage

Les autorités antidopage accusent Armstrong d'avoir utilisé des produits améliorant la performance, incluant des stéroïdes et des transfusions sanguines, et d'avoir pris part à un système élaboré de dopage à l'intérieur de ses équipes de 1999 à 2005, alors qu'il a remporté la Grande boucle à chaque année.

Selon des responsables de l'USADA, jusqu'à 10 anciens coéquipiers étaient prêts à témoigner contre lui. L'agence fait aussi valoir qu'elle a des résultats de tests menés en 2009 et en 2010 qui ne peuvent laisser croire qu'à du dopage.

Armstrong, 40 ans, s'est retiré du cyclisme en 2011 sans être accusé après une enquête fédérale de deux ans, semblable à celle de l'USADA.

Des sanctions de l'USADA entacheront la réputation de celui qui est vu comme l'un des grands cyclistes de l'histoire, vu par plusieurs comme un héros pour avoir vaincu un cancer des testicules. Plusieurs ont aussi louangé la fondation qu'il a mise sur pied, pour offrir du soutien à ceux qui ont combattu le cancer et pour financer la recherche.

Armstrong a d'ailleurs indiqué hier qu'il entendait désormais se consacrer exclusivement à ces questions. «Je me consacrerai au travail que j'ai commencé avant même de gagner le Tour de France: servir les gens et les familles affectés par le cancer», a-t-il ajouté.

Les plus récentes accusations avaient semé la discorde entre agences antidopage. L'Union cycliste internationale, basée en Suisse, soutenait que l'USADA n'avait pas la juridiction pour piloter le dossier, demandant aux Américains de lui donner leurs preuves pour voir si une enquête devait avoir lieu. L'Agence mondiale antidopage s'est finalement rangée derrière l'USADA à ce sujet. Hier, John Fahey, président de l'Agence, a déclaré en parlant de l'USADA: «Ils ont maintenant le droit d'imposer une sanction qui sera reconnue par tous les pays du monde suivant le code de l'Agence mondiale antidopage.»

L'Union cycliste internationale (UCI) ne s'est pas encore prononcée sur la question. Rappelons qu'elle a soutenu la bataille judiciaire qu'a menée Armstrong contre l'USADA.

- Avec le New York Times et l'Associated Press


X
Entrez votre adresse courriel.
Entrez votre mot de passe (sensible à la casse).
Loading